Français English Español العربية

Portrait of Razan al Mubarak

Chers amis,

Je suis honorée d'annoncer deux développements passionnants qui, je l’espère, faciliteront nos efforts pour donner égale priorité à répondre aux crises existentielles jumelles de notre temps : perte de biodiversité et changement climatique.

Il y a tout juste deux semaines, j'ai été nommée championne de haut niveau des Nations Unies en matière de changement climatiques pour l’équipe de direction de la COP28 aux Émirats arabes unis, qui aura lieu à Dubaï du 30 novembre au 12 décembre 2023. Il s’agit d’un moment clé pour nous de travailler avec la communauté des acteurs non étatiques, y compris la société civile, le secteur privé, les peuples autochtones et les jeunes à travers le Sud et le Nord du monde pour intensifier le plaidoyer sur le lien nature-climat. Nous faisons face à un défi mondial qui nécessite une réponse de l’ensemble de la société et, sans la nature, nous ne serons pas en mesure d’atteindre l’objectif de 1,5 °C.

C’est une de mes grandes priorités de veiller à ce que la crise de la biodiversité soit comprise comme ayant la même importance que la crise climatique. Je suis convaincue que mes rôles de championne de haut niveau du changement climatique et de présidente de l’UICN accordent une priorité unique à ces objectifs inextricablement interconnectés.

À cette fin, le 15 janvier, les membres du Conseil de l'UICN et le personnel du Secrétariat de l'UICN et de ses divers groupes consultatifs - qui comptent près de 100 personnes au total - ont commencé à arriver pour la réunion du Conseil de l'UICN à Abu Dhabi. Je suis très fière qu’Abu Dhabi ait accordé la priorité à la nature et à la conservation des espèces à l’échelle internationale, à la fois en parrainant des événements comme celui-ci et en dirigeant d’importantes initiatives nationales et mondiales pour conserver Oryx, Houbara et une myriade d’espèces menacées. J’ai hâte de vous informer bientôt des progrès et des réalisations de nos travaux pour cette première réunion du Conseil de 2023.

Avant que 2023 ne passe à la vitesse supérieure, je voulais également profiter de l’occasion pour réfléchir avec vous aux principaux jalons de l’année dernière. Vous trouverez ci-dessous quelques-uns des faits saillants d'une année qui comprenait des moments de grands progrès et de défis importants que nous devons relever collectivement au cours de la prochaine année.

Je prévois de partager avec vous davantage de mises à jour périodiques grâce à ce bulletin. Si vous souhaitez partager quelque chose avec moi, il vous suffit de répondre à ce courriel — Je serai ravie de vous entendre! 

Je me réjouis à l’idée de travailler avec bon nombre d’entre vous et je vous souhaite à tous une année de sécurité et de prospérité alors que nous nous réunissons pour protéger la nature et la planète.

Razan Al Mubarak
Championne de haut niveau des Nations Unies en matière de changement climatique, COP28
Présidente, UICN

Dernières Actualités

Razan Al Mubarak nommée championne du climat de haut niveau de l'ONU pour la COP28 aux EAU
En Savoir Plus

À l'occasion de la COP15, Razan Al Mubarak expose sa vision pour enrayer avec succès la perte de biodiversité d'ici 2030
En Savoir Plus

Razan Al Mubarak fête son premier anniversaire en tant que présidente de l'UICN
En Savoir Plus

À l'occasion de la COP15, Razan Al Mubarak expose sa vision pour enrayer avec succès la perte de biodiversité d'ici 2030
En Savoir Plus

Razan Al Mubarak participe au premier Forum des dirigeants de l'UICN, axé sur une vision d'une économie mondiale qui respecte la nature
En Savoir Plus

À la COP27, Razan Al Mubarak défend les solutions fondées sur la nature
En Savoir Plus

Lors de l'Assemblée générale des Nations unies à New York, Razan Al Mubarak a pris une part importante aux débats sur les crises du climat et de la biodiversité
En Savoir Plus

Razan Al Mubarak lance un appel à un développement responsable dans le secteur minier critique lors du Forum de la paix de cette année à Paris
En Savoir Plus