Comment le Fonds MBZ sauve de l’extinction des espèces menacées du monde entier

Français English Español العربية

Cette semaine The National a publié un article de fond sur l'histoire, la mission et l'impact du Fonds de conservation Mohammed bin Zayed (Fonds MBZ). 

L'article soulignait les succès et l'importance du microfinancement des projets de conservation des espèces sur le terrain. Revenant sur les pratiques fructueuses de l'âge d'or de la conservation dans les années 1960 et 1970, le Fonds MBZ reconnaît que lorsque nous protégeons une espèce, nous en protégeons indirectement de nombreuses autres du milieu écologique. Alors que l'on estime que 10 000 espèces disparaissent chaque année, à un rythme mille fois plus rapide qu'à n'importe quelle autre période de l'histoire, Mme Al Mubarak affirme que l’action du Fonds est plus importante que jamais. 

Mme Al Mubarak explique : « Sans les défenseurs de la nature de terrain, nous perdons notre première ligne de défense contre la destruction des habitats, la déforestation, la chasse excessive, le braconnage et la pollution. Lorsque nous soutenons un défenseur de l'environnement, il y a de fortes chances qu'il obtienne des fonds d'autres sources. Le soutien du Fonds MBZ est souvent l'étincelle qui allume le feu de la conservation ».

Lancé en 2009 avec une dotation initiale de 25 millions de dollars, des subventions allant jusqu'à 25 000 dollars sont accordées et ont permis de soutenir plus de 1 400 espèces et sous-espèces. Plus de 2 150 projets ont été attribués dans plus de 160 pays. Ils ont porté sur la préservation des animaux, des plantes et des champignons. Les bourses ont permis la redécouverte d'espèces, leur réintroduction et leur protection contre l'extinction.

Lisez l'article complet de Daniel Bardsley « How an Abu Dhabi Fund is bringing world's endangered species back from the brink »  dans The National.