Razan Al Mubarak souligne le rôle de la jeunesse dans l’avenir de la planète lors du Forum mondial pour le développement de la jeunesse

English Español Français العربية

La biodiversité est confrontée à des menaces importantes, notamment la perte estimée de 10 000 espèces chaque année en raison de leur extinction. Mais une occasion se présente pour un avenir meilleur. Le leadership des jeunes est essentiel à cet effort, selon la présidente de l’UICN, Razan Al Mubarak.

Dans un discours prononcé le 22 juillet 2022 au Forum mondial pour le développement de la jeunesse à Pékin, Mme Al Mubarak a souligné l’importance de donner aux jeunes davantage d’occasions de prendre part au processus décisionnel. 

« Je fais partie d’une génération qui prend des décisions pour un avenir dont je ne ferai pas partie, mais les conséquences des décisions de ma génération seront ressenties par les jeunes d’aujourd’hui », a déclaré Mme Al Mubarak. « Voilà pourquoi nous devons renforcer et combler le fossé entre les générations afin que nous puissions bénéficier de cette sagesse collective. »

Elle a ajouté : « Nous avons beaucoup d’espoir pour un avenir meilleur, mais pas beaucoup de temps. Les jeunes doivent se mettre collectivement d’accord sur leur vision de l’avenir et sur la place qu’ils veulent donner à la nature dans cet avenir. Il est essentiel que les jeunes disposent d’une plateforme pour concrétiser cette vision. »

Parmi les autres intervenants du Forum figuraient Andrea Meza Murillo, secrétaire exécutive adjointe de la Convention des Nations Unies sur la lutte contre la désertification, Li Gao, directeur général du département du changement climatique du ministère chinois de l’écologie et de l’environnement, ainsi qu’Eric Berglof, économiste en chef de la Banque asiatique d’investissement dans les infrastructures.

Pour en savoir plus sur le Forum mondial pour le développement de la jeunesse, cliquez ici.