Razan Al Mubarak s'entretient avec Dre Jane Goodall de ses opinions sur la conservation de la nature

Français English Español العربية

Razan Al Mubarak s'est jointe au Dre Jane Goodall, pionnière du mouvement moderne de conservation, pour un épisode spécial de son nouveau podcast, le Jane Goodall Hopecast.

Dre Goodall et Mme Al Mubarak ont discuté de l'état actuel de la conservation et de la manière d'impliquer des personnes de tous horizons dans la lutte contre la perte de biodiversité.

Ardente défenseuse d'une approche collaborative de la conservation, Mme Al Mubarak a déclaré au Dre Goodall : 

« Nous ne pouvons pas nous contenter d’inclure le scientifique. Nous devons inclure le comptable. Nous devons inclure la personne qui travaille dans la publicité, la communication, la finance, et grâce à cette approche multidisciplinaire, nous devons être capables non seulement de fournir ou de travailler à des solutions, mais également de comprendre le problème à partir de différentes disciplines. J'ai toujours été fascinée et intriguée par le juste équilibre entre les lettres et la science ».

La seule femme à se présenter à la présidence de l'Union internationale pour la conservation de la nature (UICN), Mme Al Mubarak serait la deuxième femme à diriger l'organisation en 72 ans d'histoire depuis Yolanda Kakabadse, qui a exercé ces fonctions de 1996 à 2004. Mme Razan a obtenu l'appui du Dre Goodall et de Mme Kakabadse.

Écoutez la conversation de Razan Al Mubarak avec le Dre Jane Goodall ici.