Razan Al Mubarak présentée parmi les « Acteurs de la conservation » de Mongabay

Français English Español العربية

Razan Al Mubarak a été interviewée par Rhett Butler, rédacteur en chef de Mongabay, dans le cadre de la série Conservation Players. La série explore les questions et les tendances en matière de nature et de durabilité avec des leaders de la conservation du monde entier tels que Jennifer Morris de The Nature Conservancy, Alice Ruhweza de WWF Afrique et Jinfeng Zhou de la China Biodiversity Conservation and Green Development Foundation.

Dans l'interview. Mme Al Mubarak aborde une série de sujets, notamment l'impact de COVID-19 sur la conservation, le rôle de la technologie dans la protection de la biodiversité, et sa vision de la direction de l'UICN. 

A la question de savoir pourquoi elle est optimiste sur l'avenir de la conservation, Mme Al Mubarak répond :

« Je suis optimiste car nous savons que la conservation est efficace. Et chaque jour, nous en apprenons davantage sur ce que nous pouvons faire pour protéger la nature.

Il ne fait aucun doute que la nature est mise à mal, ne serait-ce que par notre population. Mais malgré cela, la nature n'est pas morte ; elle a simplement besoin de notre aide.

Lorsque je suis submergée par l'énormité du défi auquel nous faisons face, j'aime penser à ceci : il y a 7,8 milliards de personnes sur cette planète, et nous avons 10 milliards d'espèces. Si un seul individu sur 10 a les moyens de protéger une espèce potentiellement menacée, nous aurons résolu le problème. Alors, soyez intéressés, curieux et utilisez cette énergie à bon escient. Il existe des personnes incroyables qui protègent la nature. Entrez en contact avec elles et engagez-vous pour une cause très gratifiante. »

Lisez l'article complet sur Mongabay ici.