Le Fonds de conservation MBZ accorde des subventions d'urgence pour aider les ONG de protection de la nature à survivre à la pandémie et à la récession

English Español Français Português العربية

De nombreuses organisations de conservation de la nature sont confrontées à des licenciements, des réductions de personnel et même à la perspective de cesser complètement leurs activités en raison de la double crise de la pandémie COVID-19 et de la récession mondiale. 

En réponse aux crises, Razan Al Mubarak, la directrice générale fondatrice du Fonds de conservation Mohamed bin Zayed (Mohamed bin Zayed Conservation Fund), a annoncé cette semaine que l'organisation élargira son champ d'action pour inclure des subventions d'aide d'un montant maximum de 25 000 dollars. Les subventions peuvent être utilisées pour couvrir les dépenses de fonctionnement de base, telles que les salaires du personnel, le loyer des bureaux et d'autres frais généraux essentiels. 

« Il est clair que les organisations de conservation ne peuvent pas protéger les espèces menacées si elles ne peuvent pas répondre aux besoins de base comme les salaires du personnel et loyers », a déclaré Mme Al Mubarak. « Nous espérons que d'autres fondations et philanthropes se joindront au Fonds de conservation MBZ pour assouplir les restrictions afin que les organisations de conservation puissent traverser cette période difficile et surmonter l'impact économique de la pandémie ».

Mme Al Mubarak a déclaré que le Fonds a décidé d'étendre ses pratiques d'octroi de subventions après son enquête menée en avril 2020 auprès de plus de 300 de ses bénéficiaires dans 85 pays différents. Visant à mesurer les effets de la pandémie sur ses bénéficiaires, l'enquête a révélé que de nombreux défenseurs de l'environnement étaient très préoccupés par l'avenir financier de leurs organisations. Soixante-huit pour cent des personnes interrogées ont déclaré que leur organisation avait été touchée de manière négative, 57 % d'entre elles déclarant que leur organisation connaissait des difficultés financières et 22 % que leur organisation prévoyait de supprimer des emplois. De nombreux bénéficiaires ont souligné la perte de revenus pour leur organisation en raison de la fermeture de parcs, de zoos et d'aquariums, le déclin de l'écotourisme et la réduction des inscriptions d'étudiants aux cours et aux expériences de terrain. Un rapport de synthèse de l'enquête peut être consulté ici. 

Le Fonds de conservation MBZ est une dotation philanthropique qui accorde des micro-subventions pouvant atteindre 25 000 dollars pour soutenir des projets de conservation sur le terrain des espèces les plus menacées du monde. Depuis 2009, le Fonds a fourni plus de 20 millions de dollars à plus de 2 150 projets dans plus de 160 pays, soutenant plus de 1 400 espèces et sous-espèces différentes. De nombreux bénéficiaires ont réussi à redécouvrir des espèces disparues, à en découvrir de nouvelles et à réduire les menaces qui pèsent sur d'innombrables autres.