fff

Razan Khalifa Al Mubarak

Une candidate au poste de président de l’UICN

Razan est candidate au poste de président de l’UICN. Elle est entièrement soutenue par le gouvernement des Émirats arabes unis – le pays dans lequel elle dirige l’Agence pour l’environnement d’Abu Dhabi et le Fonds de conservation des espèces Mohamed bin Zayed. Elle a l’expérience et la capacité de conduire l’UICN, avec ses membres, dans une nouvelle ère de conservation de la nature efficace et significative.

Vision de Razan pour l’UICN

Alors que l’UICN est une organisation de conservation, l’Union doit continuer à soutenir le développement durable. L’UICN devrait œuvrer pour un monde dans lequel tous les êtres humains ont une qualité de vie qui leur donne à la fois dignité et opportunités, mais dans les limites écologiques de notre planète. L’approche scientifique de l’UICN et la diversité de ses membres lui permettent de dépasser la polarisation des idées et des opinions qui empêchent si souvent le progrès.

La réputation, la légitimité et l’efficacité de l’UICN proviennent de la diversité de ses membres, notamment des États, des agences gouvernementales, des ONG et des groupes autochtones ; et de l’expertise inégalée de ses six commissions. La conservation de la nature ne peut réussir que si nous travaillons ensemble pour relever les défis auxquels nous sommes confrontés, et l’UICN propose de travailler la main dans la main. Nous devons agir ensemble maintenant pour sauver la planète, avec toutes ses espèces et ses écosystèmes, pour demain.

 

« Si je suis élue, je m’efforcerais d’apporter un leadership innovant et tourné vers l’avenir qui englobe toutes les générations, tous les horizons et toutes les cultures. Nous travaillerons ensemble au-delà des frontières pour définir la gouvernance, les stratégies et les mesures de réussite à l’UICN. »

« Nous devons travailler ensemble dans toutes les circonscriptions de l’Union pour démontrer un engagement indéfectible à la réussite. »

« L’expérience m’a montré le pouvoir d’être ouvert à de nouvelles idées et approches, ainsi que l’importance d’écouter les besoins et les aspirations de chacun, y compris les besoins de la nature. Nous sommes confrontés à d’énormes défis. Nous n’avons pas le luxe du temps. En tant qu’Union, nous devons nous concentrer sur les résultats et être axés sur les solutions et relever ces défis immédiatement et efficacement pour les générations à venir. »

 

Derniers articles de blog

Déclaration en tant que nominée au poste de président de l’UICN

Déclaration en tant que nominée au poste de président de l’UICN

Alors que l’UICN est une organisation de conservation, l’Union doit continuer à soutenir le développement durable. L’UICN devrait œuvrer pour un monde dans lequel tous les êtres humains ont une qualité de vie qui leur donne à la fois dignité et opportunités, mais dans les limites écologiques de notre planète. L’approche scientifique de l’UICN et la diversité de ses membres lui permettent de dépasser la polarisation des idées et des opinions qui empêchent si souvent le progrès.

lire plus
Les océans du monde sont un don de la nature que nous avons tous le devoir de préserver

Les océans du monde sont un don de la nature que nous avons tous le devoir de préserver

La menace qui pèse sur nos océans nécessite une solution transnationale et collaborative. Aucun pays ne peut à lui seul résoudre ce problème. Les partenariats mondiaux doivent souligner notre engagement collectif envers la protection de la biodiversité marine locale, la gouvernance équitable des activités côtières et la gestion durable de nos ressources marines.

lire plus